Les avantages fiscaux du PER : Comment réduire vos impôts tout en épargnant pour votre retraite

PER

Publié le : 16 mars 20244 mins de lecture

En France, le PER (Plan d’Épargne Retraite) joue un rôle important pour mieux préparer sa retraite. Cette approche flexible propose plusieurs compartiments d’épargne et permet une gestion fiscale significative. Mais comment fonctionne ce système ? Quels sont ses avantages ? Découvrez dans cet article les étapes nécessaires pour réduire vos impôts tout en économisant pour votre retraite.

Comment fonctionne le plan d’épargne retraite ?

Il s’agit d’un dispositif conçu pour promouvoir l’épargne avec des avantages fiscaux et une gestion pilotée. Le capital est investi dans des actifs risqués et doit s’orienter progressivement vers des placements plus sécurisés, pendant que l’âge de départ à la retraite approche.

Ce plan d’épargne retraite peut être alimenté par des versements volontaires et doit intégrer des frais issus d’un PER d’entreprise, comme l’intéressement, l’abondement et la participation des salariés. Avec l’avis PER Yomoni, vous pouvez profiter d’une approche structurelle en termes de gestion de l’épargne retraite.

Les montants versés sur le plan d’épargne retraite sont déductibles du revenu imposable grâce à des limites fixées pour offrir des avantages fiscaux. À la retraite, les sommes peuvent être sous forme de rente, de capital ou même d’une combinaison des deux. Cette approche se caractérise par une flexibilité optimale et des incitations financières accrues pour rendre l’épargne plus accessible et intéressante.

Quelles sont les astuces pour maximiser la déduction fiscale ?

Il est possible de déduire tous les ans des montants versés, dans la mesure où ces versements respectent un plafond de rendement de 10 % des revenus nets de l’année précédente. Il est donc important de réduire vos impôts en mettant en place quelques étapes.

  • Consulter le plafond dans l’avis d’imposition : retrouvez le plafond de déduction fiscale liée aux produits d’épargne retraite.
  • Prendre en compte le montant non utilisé : il faut savoir que le solde non utilisé est reportable sur les trois années suivantes. Vous pouvez donc déduire une somme 3 fois plus élevée en année N, si aucun dépôt n’a été réalisé dans un plan de retraite depuis 3 ans.
  • Évaluer le prix : vous pouvez calculer le montant à verser sur le plan d’épargne retraite selon le plafond de déduction accessible et la tranche d’imposition.
  • Anticiper la fiscalité à la retraite : vous devez tenir compte de la fiscalité qui doit être appliquée à la sortie, à partir de la retraite. Si le taux marginal d’imposition baisse d’au moins une tranche pendant le déblocage de votre plan d’épargne, vous êtes alors dans une situation gagnante.

Quels sont les avantages d’un plan d’épargne retraite ?

Le plan d’épargne a de nombreux avantages fiscaux liés à votre retraite :

  • un avantage d’ordre financier sans plafonnement de la niche fiscale ;
  • une épargne moins lourde avec la déduction fiscale ;
  • une cotisation déductible en fonction des plafonds légaux ;
  • une gestion rigoureuse adaptée à son objectif d’épargne ;
  • une variété de supports qui incluent les fonds en euros et les unités de compte (fonds obligatoires datés, actions en direct, ETF, etc.) ;
  • un transfert vers un plan d’épargne des anciens produits retraite (Madelin, PERP, etc.).


Plan du site