Comment connaître son âge de départ à la retraite ?

Publié le : 03 janvier 20224 mins de lecture

Que vous ayez commencé à travailler jeune ou un peu plus tard que l’âge moyen, la seule condition exigée par le ministère du Travail pour prendre votre retraite et profiter de votre pension est d’avoir atteint l’âge légal pour bénéficier de vos droits à la retraite. Mais le dilemme est de savoir quel est l’âge idéal pour prendre sa retraite afin de profiter pleinement de sa pension ?

À quel âge peut-on prendre sa retraite ?

Dans le régime général, l’âge légal désigne l’âge à partir duquel vous êtes autorisé à demander votre retraite. Cet âge dépend de votre année de naissance : si vous êtes né après 1955, votre âge de départ à la retraite est de 62 ans. Si vous n’avez pas suffisamment cotisé, votre pension subira une décote. Si vous avez l’âge légal, cela ne signifie pas que vous pouvez bénéficier d’une pension maximale. En revanche, si vous avez commencé votre carrière professionnelle trop jeune, vous pouvez prétendre à une retraite anticipée. Un autre cas de retraite anticipée est celui où vous avez rempli les conditions de retraite anticipée pour une carrière difficile. Le cadre réglementaire étant en constante évolution et suite à une succession de réformes, votre âge de départ à la retraite dépend de votre âge minimum légal et du nombre de trimestres cotisés.

Quelles sont les démarches et formalités à suivre pour le départ à la retraite ?

Lorsque votre carrière professionnelle est terminée, envisagez de prendre votre retraite, demandez vos droits, et planifiez vos projets futurs. Mais n’oubliez pas de prévenir votre employeur par écrit, en recommandé avec accusé de réception. Respectez également le délai de préavis équivalent à celui d’un licenciement. Passez en revue le détail des démarches et formalités à respecter pour démarrer votre nouveau projet. Vous pouvez aussi commencer dès maintenant à préparer votre retraite avec la CRH. Tout d’abord, prenez connaissance de l’âge auquel vous avez droit à une retraite à taux plein. Un relevé vous est envoyé tous les 5 ans, faisant état de vos droits acquis. Vous recevez également une estimation indicative globale du montant de votre future pension. Rédigez votre demande de pension de base et déposez-la auprès de la caisse de retraite. Faites joindre vos pièces justificatives : Pièce d’identité, livret de famille, attestation de la Sécurité sociale, attestation de votre dernier employeur, etc. Pour éviter tout retard de paiement, déposez votre demande six mois à l’avance.

Et si vous souhaitez anticiper votre retraite, quels sont les mécanismes à connaître ?

Pour ceux qui souhaitent anticiper leur retraite, il existe des dispositions légales à connaître. Celles-ci permettent à leurs bénéficiaires de liquider leurs droits sans décote avant l’âge légal. Ainsi, si vous avez commencé à travailler tôt, 16 à 20 ans, le dispositif carrières longues vous permet de profiter de votre retraite anticipée et de valider un certain nombre de trimestres pour partir à la retraite à 60 ans ou avant. Pour les travailleurs handicapés, ils bénéficient de leur retraite anticipée sans décote s’ils ont entre 55 et 59 ans et justifient d’une certaine durée d’assurance et de cotisation. Pour la fonction publique, les salariés exposés à un risque particulier dans leur travail et qui peuvent justifier d’une certaine durée de travail, partent à la retraite entre 55 et 57 ans, selon leur année de naissance.

Plan du site